Tuol Sleng (S21) : le musée du génocide de Phnom Penh

Les visiteurs du Musée du génocide de Tuol Sleng trouveront ici un rappel de l'inhumanité que l'homme peut avoir envers son prochain.

Situé à Phnom Penh, la capitale du Cambodge, ce musée est situé dans un ancien lycée transformé en prison et camp de la mort par les Khmers rouges au cours de leurs règnes par la terreur entre 1975 et 1979. Jusqu’à 20 000 personnes furent emprisonnées à S21, et la plupart sont mort, soit sous la torture, soit par exécution. La prison a été découverte en 1979 par Ho Văn Tây, un photographe de guerre Vietnamien, qui après avoir suivi l’odeur de cadavre en décomposition a pris connaissance de la prison S21. Les centaines de photographies prises par Ho Văn Tây sont exposées dans le musée du génocide de Tuol Sleng, on y trouve aussi des dossiers détaillés et des photographies que les gardes conservés dans la prison, ainsi que des œuvres créées par des prisonniers. Les visiteurs y trouveront des cellules dans les mêmes états de conservation que lorsque les gardes ont fui en 1979. Certaines ont été recouvertes du sol au plafond de photographies en noir et blanc. Les touristes sont invités à visiter le site, comme le font les enfants des écoles cambodgiennes, pour que ce camp de la mort et ceux qui en sont morts ne soit jamais oubliés.