L’histoire légendaire de la fondation de Phnom Penh.

Avant de devenir la capital du Cambodge, Phnom Penh (ក្រុងភ្នំពេញ) n’était qu’un petit village de pêcheur sur la rive du Tonlé Sap. Daun Penh (Grand-mère Penh) était une riche veuve qui vivait au bord de la rivière. Lors d’une inondation un tronc d’arbre creux est venu s’échouer dans le jardin de Madame Penh, elle trouva a l’intérieur quatre statues en bronze de Bouddha. Elle a vu en cela un signe de Bouddha et construisit alors un temple sur une colline pour abriter ces quatre statues, ce temple encore présent a Phnom Penh se nomme Wat Phnom (វត្តភ្នំ).

Le temples que Daun Penh a construit pour Bouddha devenu célèbre est attira de nombreux pèlerins. Lorsque les voisins venues du Siam (l’actuelle Thaïlande)  capturèrent Angkor en 1431, la capital du Royaume Khmer fut déplacé à Phnom Penh.

En langue Khmer (Cambodgienne) Phnom Penh signifie la colline de madame Penh.