Les Religions au Cambodge

Le bouddhisme au Cambodge

temple boudhiste de ream cambodgeLe Bouddhisme Theravada est la religion de 90 à 95% de la population cambodgienne et en particulier ceux de l’ethnie Khmer. Au Cambodge, le mode de vie bouddhiste et la culture cambodgienne sont inséparables, avec la conviction que chaque individu est pleinement responsable de ces actions, quelles soit bonnes ou mauvaises. Il y a trois concepts dans le bouddhisme Theravada. Le premier est «Dharma» ou le Bouddha est le guide pour une vie parfaite. Le second est « Karma », où les croyants sont récompensés ou punis sur la base de leurs actions. Et enfin «Sangha» ou la vie dans une communauté monastique, ce qui améliore le karma de l’homme. Le Nirvana est l’extinction finale (des passions, de l’ignorance), que tous aspirent, mais que seulement quelques-uns atteignent. Vivre en tant que bouddhiste implique une vie équilibrée entre ascétisme strict et une sensualité décadente. Le bouddhisme avec ces tabous et ces rituels couvrent tous les aspects de la vie, de la naissance à la mort.

 

L’Islam au Cambodge

mosque boeng kak phnom penhLes musulmans représentent environ 1% de la population du Cambodge et sont pour la plupart de l’ethnie Cham. Cette minorité de musulmans se divise en deux groupes. Les musulmans sunnites suivent les règles traditionnelles de l’islam, avec une prière cinq fois par jour et les musulmans Fojihed qui suivent une ancienne interprétation Cham de l’Islam, et prie une fois par semaine. Beaucoup de sous-groupe croient encore en des croyances magiques et surnaturelles pré-musulmans, en priant, ils atteignent une puissance interne appelée Chai. Le Coran est en cours de traduction dans la langue khmère, mais ne peut pas être traduit pour les Cham musulmans, cars le Cham n’ai pas une langue écrite.

 

Christianisme au Cambodge

St-michael-church-sihanouk-villeAprès le charnier de Pol Pot à la fin des années 1970 seuls quelques 2000 chrétiens sont restés au Cambodge. Aujourd’hui, moins de 1% de la population du Cambodge vive comme des chrétiens pratiquants et ont accès à une église et un diocèse. 75% du pays n’a pas de présence chrétienne.

 

Religions tribales au Cambodge

Environ 100 000 Cambodgiens vivant dans les zones montagneuses reculées pratiquent encore une forme de culte tribal, priant des esprits locaux. Ces esprits invisibles habitent le monde et les éléments qui les entourent. Certains sont bons, d’autres malveillants. Ces cultes tribaux impliquent le sacrifice d’animaux, de nombreux tabous et l’intervention de chamans.

 

Photographies : Moines fabricants un Mandala (Wat Ounalom) et la Mosquée Al-Serkal (Boeung kak, Phnom Penh) par Jason WastePhotography

Ecrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>